Focus sur les rapprochements bancaires

Focus sur les rapprochements bancaires

5 novembre 2021 0 Par Zozo

Il existe deux types de rapprochements : le rapprochement bancaire et le rapprochement fiscal. Dans cet article nous nous concentrerons sur celui bancaire, qui consiste à comparer les livres comptables de l’entreprise avec les mouvements bancaires enregistrés dans les relevés bancaires, pour apporter les corrections ou ajustements nécessaires en cas d’écarts. Le but ultime est que les mouvements bancaires d’une entreprise coïncident parfaitement avec l’écriture comptable.

Les rapprochements bancaires ne sont pas un processus obligatoire, mais ils sont fortement recommandés pour tout type d’entreprise : disposer de données fiables et correctes est la première étape de la mise en place d’une politique d’épargne et d’optimisation des processus.

En revanche, il y a peu de doutes quant à savoir qui est la figure professionnelle chargée de leur réalisation. Les rapprochements bancaires doivent être effectués par le responsable de la comptabilité de l’entreprise : connaissant très bien l’enregistrement comptable et les mouvements bancaires de l’entreprise, il pourra identifier plus facilement les erreurs et anomalies.

Les avantages des rapprochements bancaires

Les rapprochements bancaires sont un processus essentiel pour l’entreprise. Les avantages que ce procédé peut apporter sont nombreux : il permet d’avoir une meilleure maîtrise des ressources économiques, de mieux gérer l’enregistrement comptable, d’avoir des données à jour sur les mouvements bancaires de l’entreprise en cas de contrôle et de disposer d’informations de qualité en mesure de pour faciliter le processus de prise de décision.

Pour bénéficier de ces avantages, à quelle fréquence les rapprochements bancaires doivent-ils être effectués ?

Cela dépend beaucoup des caractéristiques de l’entreprise

La meilleure option serait une fois par mois, mais même tous les six mois, c’est une bonne solution. Dans certains cas, même une seule fois par an peut suffire.

Le procédure et un exemple pratique

Mais comment s’effectuent concrètement les rapprochements bancaires ?

Le premier document dont nous avons besoin est le relevé bancaire des opérations bancaires relatives à la période que nous voulons rapprocher. Elle est généralement effectuée tous les mois mais, si nécessaire, elle peut être effectuée moins fréquemment.

Avant de lancer le rapprochement, la comptabilité doit être mise à jour, pour éviter d’avoir à effectuer plusieurs fois la même opération. C’est pourquoi il est important d’examiner les livres comptables de l’entreprise.

La plupart des entreprises ont plusieurs comptes bancaires, nous devons donc vérifier que nous concilions des informations du même type et du même compte.

Le dernier document dont nous aurons besoin est le rapprochement bancaire du mois précédent pour vérifier le solde final, et en cas d’écart, vous pouvez vérifier s’ils se sont produits au cours du mois où nous nous rapprochons ou s’ils se sont produits au cours des mois précédents.

Après avoir recueilli ces informations, le document de conciliation sera rempli.

La revue des rapprochements bancaires

Dans le cas des rapprochements bancaires, comme pour tout autre processus commercial, un examen est également requis.

A cet effet, une copie du rapprochement bancaire du mois que l’on souhaite contrôler, une copie de l’activité comptable correspondante et une copie du relevé bancaire du mois en question sont requises.

La révision du rapprochement bancaire consiste à effectuer une analyse croisée des trois documents afin d’éviter toute divergence. C’est une opération qui peut être faite à la main, mais à l’aide d’un logiciel d’enregistrement comptable spécifique, il est possible d’automatiser le processus et de le rendre plus précis et simple. N’hésitez pas d’appeler un professionnel comme le comptable Ixelles en cas de difficultés.

Les rapprochements bancaires automatisés

Souvent, le rapprochement bancaire est considéré comme une tâche administrative de peu de valeur pour l’entreprise, alors qu’en réalité il s’agit d’un outil de gestion et de contrôle d’une importance capitale.

Pour cette raison, il peut être très utile d’automatiser cette activité. Les avantages des rapprochements bancaires automatisés sont nombreux. Tout d’abord, moins de temps et moins de ressources à consacrer à la mise en œuvre du processus et, par conséquent, une efficacité accrue et des économies finales pour l’entreprise.

Étant un processus beaucoup plus agile, il peut être effectué plus fréquemment : trouver les erreurs et identifier leur cause et leur solution sera très simple.

De plus, comme pour tout autre processus métier, s’il est fait à la main et sur la base du papier, il est plus facile de se produire des erreurs ou des inexactitudes : avec un processus automatisé, l’erreur humaine est totalement supprimée.