Repas d’affaires : les impairs à éviter

Repas d’affaires : les impairs à éviter

14 juin 2021 0 Par Joel

Le savoir-vivre à table suit des règles précises. Il convient de connaître ces dernières pour éviter de commettre des travers lors d’un repas d’affaires dans un restaurant chic. Le mot d’ordre, c’est de ne choquer personne. Découvrez dans cet article les codes des bonnes manières à observer pendant ces moments importants.

Les vêtements

Le code vestimentaire à adopter lors d’un déjeuner ou d’un dîner d’affaires dans un restaurant gastronomique, comme par exemple l’établissement que présente le site restaurant-delauzun.com, c’est le tailleur pour les dames et le costume cravate pour les messieurs. En règle générale, on n’enlève pas sa veste avant de passer à table, sauf si la personne qui invite le fait. Il faut garder en tête qu’il s’agit d’une tenue de travail et non d’une tenue décontractée. C’est à la personne qui invite que revient le rôle de maître de maison : elle réalise le plan de table, place ses invités et les invite à s’asseoir. Une fois que tout le monde est assis et servi, elle donne le départ pour débuter le repas, en disant par exemple : “Je vous invite à commencer”. On se sert d’abord des couverts placés à l’extrême gauche et droite de son assiette.

Le téléphone portable

Dans un restaurant chic comme celui qu’on trouve sur le site restaurant-delauzun.com, la bonne place pour un téléphone portable, c’est dans une poche ou un sac à main. Il est donc mal vu de placer l’appareil sur la table. Toutefois, si on attend un appel très urgent, il convient de prévenir la personne qui invite, tout en mettant son téléphone en mode vibreur. En recevant l’appel, les bonnes manières veulent que l’on ne s’y éternise pas, car il est impératif de consacrer tout son temps au repas, le reste doit passer au second plan.

Photographier le contenu des assiettes

Si son convive photographie son assiette, il est de bon ton de ne pas l’imiter pour montrer sa différence. En effet, dans un restaurant chic, la vraie élégance, c’est la discrétion et un repas d’affaires se déroule dans un cadre professionnel, pas dans un musée. Toutefois, si son invité se met à tout mitrailler, le mieux, c’est d’utiliser l’humour pour freiner ses ardeurs. Autrement, le message que l’on envoie est que les plats
sont au centre de l’événement et que les personnes et la conversation font partie du décor.

Choix du vin

C’est la personne qui invite qui sélectionne le vin, mais on peut également confier cette tâche au sommelier, comme le suggère le site restaurant-delauzun.com. Si on a un peu de connaissances œnologiques, on peut orienter le choix et proposer le ou les vins qui accompagneront les plats. S’il s’agit d’un déjeuner, le réflexe à adopter est ne pas faire d’excès, mais on peut se lâcher pendant un dîner, tout en restant raisonnable. C’est le sommeiller qui s’occupe du service à table en veillant à ce que les verres soient remplis, et dans le cas où il n’y en a pas, ce rôle revient à la personne qui invite. Il est à rappeler que les dames ne touchent pas à la bouteille, mais se font servir, et en laissant son verre plein, on évite de trop boire.

S’adresser au serveur

Les bonnes manières quand on mange dans un restaurant chic, c’est de la fermer et de déguster ce qui est servi tel quel. Faire des chichis, c’est un très mauvais point et les personnes présentes à table risquent de percevoir une très mauvaise image de soi. Mais s’il y a réellement un problème au niveau de la cuisson de la viande ou du poisson par exemple, il convient d’interpeller gentiment le serveur en captant son regard pour l’en informer. Si on n’y arrive pas, il suffit de lever la main, mais sans faire de grands gestes ni dépasser la hauteur de sa tête. En somme, on doit tout simplement être respectueux et ne montrer aucun dédain.